Quelle différence entre carte grise normale et collection ?

carte grise

La carte grise est un document obligatoire à avoir lorsque vous serez propriétaire de véhicule. Elle permet d’identifier votre véhicule en cas de besoin. Toutefois, il existe un autre modèle de carte grise : le certificat d’immatriculation collection. Comme vous pouvez bien vous en douter, les deux documents comportent des différences sur plusieurs plans que vous découvrirez ici.

Différence au niveau des caractéristiques des véhicules

Dans un premier temps, même si les deux documents permettent d’identifier les véhicules, ils sont valables pour des véhicules d’âge différents. En effet, la carte grise, telle qu’on la connait actuellement, est destinée aux voitures récentes qui sont moins polluantes. Par contre, le certificat d’immatriculation collection est destiné aux véhicules âgés de plus d’une trentaine d’années.

Comme vous l’aurez deviné, ce n’est pas la carte grise qui devient collection, mais plutôt la voiture. Pour profiter de cette carte, il faut que votre véhicule arbore un statut d’objet patrimonial au lieu d’être un objet d’usage. La carte grise collection actuellement appelée certificat d’immatriculation collection a été instaurée dans les années 1960.

L’idée était d’identifier les véhicules qui étaient toujours en circulation après que leurs cartes grises ont été détruites ou perdues pendant la Seconde Guerre mondiale.

Nuance dans le contrôle technique

L’autre différence entre les deux types de cartes se trouve dans l’intervalle de réalisation des visites techniques. Quand vous avez un véhicule avec la carte grise classique, vous devez procéder à une visite technique tous les deux ans.

Dans le cas d’une voiture disposant d’une carte grise collection, le contrôle technique a lieu tous les cinq ans. En réalité, cela se traduit par le fait que ces véhicules très âgés ont un kilométrage plus ou moins faible comparé aux voitures récentes.

Ainsi, la différence va d’abord être économique. Dans le meilleur des cas, les véhicules qui datent d’avant 1960 sont carrément dispensés de visite technique. Toutefois, si vous devez passer du format classique à la carte grise collection après une vente, l’intervalle de cinq ans n’est pas systématique. Il est de deux ans même si vous avez la carte collection. C’est lors du prochain contrôle technique que vous pourrez profiter des 5 ans d’intervalle.

Différence dans le choix des plaques d’immatriculation

Quand vous avez un véhicule récent et donc la carte grise actuelle, le format de votre plaque est connu et fixe. En effet, vous devez adopter un modèle selon la réglementation européenne. Ainsi, sur ce genre de plaque, vous retrouverez les mentions de votre région, de votre département et de votre pays.

Au niveau d’une carte grise collection, le format est libre. Ainsi, vous avez la possibilité d’adopter les formats anciens connus avec leur fond noir et leurs lettres argentées. La forme de la plaque également sera choisie en fonction de vos affinités. Vous aurez donc le choix entre des formes circulaires rectangulaires ou carrées. De même, vous n’êtes pas tenue d’y faire figurer les mentions telles que la région ou le pays.

Discordance au niveau du prix de l’assurance

Le prix de l’assurance est l’une des différences classiques qu’on retrouve au niveau des deux types de cartes. Lorsque vous avez la carte grise actuelle, vous êtes sûr de payer plus cher.

En réalité, les voitures qui disposent d’une carte collection sont connues pour rouler très peu. De cette façon, elles présentent moins de risques aux yeux des assureurs. Les coûts sont donc plus abordables dans leur cas.

Voici donc quelques différences entre la carte grise normale et le format collection.

Lire également :
Haut de gamme d’occasion : pour rouler surclassé sans trop se ruiner