Quel taux de CBD choisir ?

À cause de leur lien avec le cannabis, les produits relatifs au CBD possèdent de multiples restrictions à la consommation. Le but est d’éviter qu’ils aient des effets négatifs et nuisent à la santé des citoyens. Pour cela, il faut faire attention à leur composition. Il est d’ailleurs recommandé de se référer aux taux de CBD contenu dans le produit pour faire son choix. Quel est alors le pourcentage idéal pour chaque personne ? Élément de réponses ici.

Que représente le taux de CBD ?

Le taux de CBD est le pourcentage indiquant la quantité de CBD présente dans un produit. Il faut préciser que ce taux est très différent de celui relatif au THC. Ce dernier permet en réalité d’avoir une estimation sur la valeur exacte du taux de CBD. Il faut d’abord souligner que le pourcentage de THC autorisé en France et dans la plupart des pays de l’Union européenne est de 0,2 %.

A lire aussi : Comment faire de la tisane CBD

Si le produit possède une teneur en THC de 0,2 % alors, le taux de CBD est d’environ 7 %. Les deux pourcentages sont donc liés et indiquent si la fleur est autorisée à la consommation ou non.

Pourquoi faut-il tenir compte du taux de CBD pour choisir le type de plantes à acheter ?

Le taux de CBD présent dans un produit permet de déterminer si ce dernier est autorisé en France. En effet, compte tenu des restrictions sur la consommation du cannabidiol, il est normalement interdit d’excéder les 7 %. Toutefois, cette indication peut varier en fonction des besoins et de l’utilisation.

A lire aussi : Est-il sûr de faire appel à un chirurgien plastique en ligne ?

Au-delà de 0,2 % de THC concentrés dans le produit, ce dernier est illégal. Il est alors conseillé d’éviter les produits avec un pourcentage de 15, 20 ou 30 % de CBD par exemple. Ceci indique que le produit contient plus de 0,2 % de THC. Il peut donc avoir des effets similaires à ceux du cannabis. Il faut alors en tenir compte pour choisir ses produits.

Comment choisir le taux de CBD idéal ?

Le taux du CBD idéal est obtenu de deux manières différentes. La première est relative aux apports du produit sur la santé. Il faut dans ce cas tenir compte de l’état de sa pression artérielle pour faire son choix. Si vous avez une pression normale, vous pouvez prendre une quantité proche des 30 mg de CBD. Si vous le désirez, vous ajustez le dosage en augmentant ou en diminuant la quantité afin de trouver la valeur parfaite.

Dans le cas où vous avez une pression artérielle faible, l’idéale serait de débuter avec un dosage de 15 mg de CBD. Le but est de diminuer au maximum les effets secondaires sur l’état de santé.

La deuxième méthode consiste à ajuster le taux de CBD en fonction de son poids. Il est conseillé de prendre 1 mg de CBD par kilogramme de masse au début. Vous pouvez ensuite augmenter ou diminuer cette valeur de 0,25 mg en fonction des sensations ressenties. Ceci vous permettra de trouver votre seuil de tolérance sans prise de risques.

En somme, il faut retenir qu’il est indispensable de bien choisir son produit à base de CBD en tenant compte du taux de ce dernier. Le pourcentage idéal peut varier d’une personne à une autre. Il faut toutefois veiller à en prendre proportionnellement à son poids pour éviter les effets indésirables.

CBD : savoir reconnaitre les symptômes de surdosage

Le dosage du CBD est particulièrement difficile à déterminer. Il varie en fonction de chaque individu, de son poids, de son activité, de ses besoins, de ses symptômes, etc. D’un jour à l’autre, les besoins peuvent évoluer. Un surdosage peut alors survenir lors de la recherche du taux de CBD idéal. 

Dans un premier temps, fournissez-vous chez des partenaires fiables comme Lovingreen.fr, grossiste en produits légaux de CBD qui saura vous garantir des taux de CBD vérifiés. Puis, commencez petit à petit par un dosage calculé en fonction de votre poids. Un métabolisme rapide peut entrainer des besoins plus importants. Puis, tâchez de repérer les améliorations au niveau de vos symptômes. Enfin, en cas de surdosage, il est important de reconnaitre les signes :

  • vertiges
  • maux de tête
  • nausées
  • chute de la pression artérielle
  • somnolence
  • raideur musculaire

Un surdosage de CBD n’entraîne pas de risque vital et est très rare. Il faut effectivement ingérer 1500 mg de CBD au minimum pour risquer un surdosage, ce qui est un taux très élevé. Que faire si on prend trop de CBD et qu’on ressent des symptômes ? Le premier réflexe est de rester sur place et de se reposer. Ne prenez pas le volant ! En cas de malaise ou de symptôme préoccupant, contactez votre médecin.