Hygiène : un changement d’habitude avec la pandémie

La pandémie de Covid-19 a sans doute replacé sur le devant de la scène la question de l’hygiène dans le monde professionnel comme dans la vie personnelle. Elle a ainsi changé radicalement les habitudes d’hygiène des Français, et c’est tant mieux. Grâce à cela, ils sont parvenus à vivre activement leur vie de manière à prévenir la propagation des maladies infectieuses en tout genre. Les autres maladies telles que la gastro-entérite et les grippes ont bel et bien été évitées. Dans cet article, nous allons surtout nous focaliser sur le changement d’habitudes d’hygiènes qui s’est produit dans les entreprises françaises.

L’utilisation accrue de produits d’hygiène

La pandémie de Covid-19 a fait exploser la demande de produits d’hygiène émanant des entreprises françaises. Cela s’explique bien entendu par la fin du télétravail obligatoire et la hausse de la jauge de fréquentation dans de nombreux établissements. Conscients du fait que le virus est toujours très présent, les chefs d’entreprises ont misé sur les produits d’hygiènes pour garantir la sécurité sanitaire de leurs employés, clients, fournisseurs, partenaires et autres personnes qui fréquentent leurs entreprises.

Lire également :
Combien d’heures de sommeil ? (Par âge)

Les structures qui souhaitent en apprendre davantage sur les produits d’hygiène indispensables peuvent directement demander conseil à un fournisseur spécialisé. Parmi les produits d’hygiène les plus plébiscitées par les entreprises figurent les savons, les gels hydroalcooliques, les papiers hygiéniques, les produits désinfectants, les essuie-mains, les lingettes pour les mains, etc.

A lire en complément :
Le chanvre : un produit légal qui favorise le bien-être

Le réaménagement des locaux professionnels

Toujours dans le but de placer l’hygiène au cœur de leur stratégie de fonctionnement, les dirigeants d’entreprise sont nombreux à jouer la carte du réaménagement des locaux. Les surfaces allouées aux salariés ont ainsi augmenté alors qu’elles étaient en constante diminution. Et pour cause, le nouvel aménagement mis en place a été pensé de façon à respecter la distanciation physique entre les collaborateurs. Certains chefs d’entreprises ont en plus privilégié les vitres et parois de protection anti-projections. Ceux-ci leur ont permis de protéger les personnes derrière un comptoir ou de séparer les postes de travail.

Un tapis de décontamination est aussi placé devant l’entrée des pièces pour garantir l’hygiène des chaussures. On constate également que de nombreuses entreprises privilégient les dispositifs antibactériens dans le but d’améliorer l’hygiène des mains en entreprise : plan de travail, poignée de porte, revêtement dédié aux meubles de bureau…

La multiplication des bornes distributrices de gel hydroalcoolique

Lieux de rencontre et d’échanges, les entreprises offrent aux maladies et germes un environnement propice à leur propagation. C’est ce qui a donc poussé les chefs d’entreprises à mettre un grand accent sur l’hygiène des mains. Pour ce faire, ils ont fait le choix de placer des bornes distributrices de gel désinfectant à différents endroits : près des toilettes, au sein de la cafétéria, près des sorties et entrées, près des comptoirs, dans le hall d’accueil, au sein des salles de repos, à proximité de chaque poste de travail… Grâce à ces dispositifs, les dirigeants peuvent :

  • éviter au maximum la propagation des bactéries et virus,
  • encourager toutes les personnes (collaborateurs, clients, partenaires, fournisseurs…) qui fréquentent leur entreprise aux bonnes pratiques d’hygiène des mains,
  • vérifier visuellement le respect du protocole de sécurité sanitaire mis en place par ces personnes,
  • limiter au maximum la consommation de savons, de papiers et d’eau…

Les distributeurs de gel hydroalcoolique privilégiés par les entreprises sont les modèles dits « sans contact ». Ceux-ci délivrent la dose de gel requise sans que les utilisateurs aient besoin de les toucher. Parmi ces dispositifs, on cite les bornes à pédales et les distributeurs munis d’un détecteur infrarouge.