Comment soigner une hernie discale naturellement ?

La hernie discale peut se traduire par une vive douleur au dos. Elle est généralement provoquée par le vieillissement ou l’affaiblissement d’un disque intervertébral. En gros, la colonne vertébrale humaine est constituée de sept vertèbres qui sont empilées et séparées par des disques. C dernier se présente sous forme d’une structure aplatie entre deux vertèbres. Il agit comme amortisseur et assure la souplesse de la colonne vertébrale : Chaque disque est composé d’un noyau central gélatineux et d’un anneau périphérique fibreux.

 

A lire aussi : Où acheter du cannabidiol à Paris ?

Quelle pourrait être la cause d’une hernie discale ?

Généralement, la principale cause d’une hernie discale c’est la fissuration ou déchirure au niveau de l’anneau fibreux du disque. Ceci peut être causé par deux cas probable :

  • La déshydratation liée au vieillissement ;
  • Les microtraumatismes provoqués par des faux-mouvements voire un traumatisme plus important (accidents engendrant des entorses cervicales).

Dans les deux cas, le noyau central du disque peut se déplacer dans l’épaisseur de l’anneau à cause des fissures. A ce moment-là, une saillie se forme si le noyau se déplace davantage : c’est la hernie discale.

A lire aussi : Est-il sûr de faire appel à un chirurgien plastique en ligne ?

Ceci peut entrainer une compression des racines nerveuses qui sont reliées à la moelle épinière, et dans certain cas, la hernie discale peut causer une sciatique. Toutefois, toute hernie discale ne déclenche pas systématiquement la sciatique. Elle peut provoquer un simple mal de dos voire aucune douleur.

La hernie discale : quel est le traitement ?

Le traitement de la hernie discale doit consister principalement à soulager la douleur grâce à la mise en place d’exercices qui permettront de renforcer votre dos et éliminer les principaux facteurs de risque comme le manque d’activité physique, le surpoids et l’obésité. Pour ce faire, ci-après quelques conseils efficaces pour soulager et prévenir une hernie discale.

Pour soulager la douleur, il vous faut vous reposer un à deux jours. Cependant, assurez-vous de bien alterner repos et activités physiques. L’abus de repos pourrait retarder la guérison de la hernie discale. Évitez les positions inconfortables ainsi que les gestes brusques qui provoquent des douleurs. Privilégiez donc les activités et les mouvements qui exigent les moins d’effort possible : les marches plus longues et une activité cardiovasculaire comme du vélo elliptique et du stepper seront l’idéal, à condition de ne pas trop forcer sur l’endurance.

  • Pratiquez des exercices de renforcement musculaire: les exercices de gainage qui renforcent les abdominaux et le dos, la « Méthode Mac Kenzie », etc…  En effet, ces types d’exercice permettent  de renforcer les abdominaux, le dos et de réduire la douleur.
  • La marche quotidienne est l’une des activités physiques non traumatisante et qui s’avère très efficace pour soulager le mal de dos. Adoptez au minimum une marche d’une durée moyenne de 20 minutes et plusieurs fois par jour. Ceci permet la libération endorphines qui sont des antidouleurs naturels.
  • Et bien entendu, après chaque marche et exercices de renforcement musculaire, les exercices d’assouplissements et d’étirements du dos et des jambes sont plus que nécessaire pour soulager le mal de dos.
  • La déshydratation étant un facteur de risque de la hernie discale, assurez-vous d’être suffisamment hydraté tous les jours. A titre informatif, les disques sont composés principalement de 65 à 85% d’eau.
  • Le massage de la partie lombaire et fessière à l’huile essentielle diminuer considérablement les tensions musculaires dorsale et assouplit les tissus. Cela permet également l’augmentation de la température locale ainsi que la circulation sanguine.
  • Certains remèdes naturels sont réputés pour avoir des propriétés qui soulage la douleur du dos naturellement. Les plantes suivantes en font partie :
  • Caspsaïcines qui sont produit en crème à application topique.
  • Curcuma et l’Oméga 3 à utiliser en complément alimentaire.
  • Harpagophytum et l’écorce de saule blanc, utilisés généralement en homéopathie ou phytothérapie.
  • La lavande en l’huile essentielle pour les massages.

Kinésithérapeute ou un ostéopathe :

La consultation chez un professionnel de santé reste tout de même le moyen le plus sûr de comprendre l’origine de votre mal de dos et ainsi savoir les bonnes méthodes pour le traiter. En effet, grâce la pratique de la thérapie manuelle en ostéopathie, beaucoup de personnes ont été soulagé de la douleur associée à la hernie discale lombaire.