Lombalgie : causes, symptômes, traitement, diagnostic

Les douleurs dans le dos sont encore appelées lombalgies. Aussi, tout le monde peut facilement en souffrir. Voilà pourquoi il est important d’en connaitre les causes et les symptômes. Mais à plus forte raison, il faut connaitre ses traitements ainsi que son diagnostic. Pour de plus amples informations, lisez cet article.

Les causes de la lombalgie

Identifier les causes de la lombalgie permet de mieux la traiter. Dans ce cas, les causes peuvent être nombreuses. En effet, si votre travail consiste à soulever ou tirer tout ce qui tord la colonne vertébrale, vous en souffrirez. Aussi, un sac trop rembourré que vous transportez jour après jour où votre surpoids peut causer lesdites douleurs. De plus, un entrainement trop poussé au gymnase ou au terrain de Golf, sont aussi des causes de lombalgie. Car, soulignons-le, lesdites activités sportives vous poussent à étirer excessivement, vos muscles. Ce qui, par conséquent, entraine des douleurs lombaires.

A lire également : Où acheter du cannabidiol à Paris ?

Les symptômes de la lombalgie

Les douleurs dans le dos peuvent vous empêcher de pouvoir vous tenir droit ou de bouger. Très souvent, cette douleur est « aigüe ». Aussi, vous devez consulter un professionnel de santé dans les cas suivants :

  • si vous avez des maux de dos avec des problèmes de contrôle des intestins ou de la vessie,
  • une faiblesse des jambes,
  • de la fièvre ou des douleurs lorsque vous toussez ou urinez
  • ou une sensation de picotements entre vos jambes.

A lire également : Quel alcool pour nettoyer ?

Le traitement de la lombalgie

Pour lutter efficacement contre la lombalgie, notons que certaines douleurs finissent par disparaitre toutes seules. Par contre, pour d’autres, cela nécessite l’intervention d’un professionnel de santé. De ce fait, pour les premières, il est conseillé de s’asseoir avec un bon soutien lombaire au bas du dos. Et ce, en ayant les épaules en arrière et les pieds reposant sur un tabouret bas. Quant aux secondes, elles peuvent se traiter par la prescription des médicaments contre la douleur ou des séances de kinésithérapie. Et ce, notamment la prise d’antalgiques ou d’anti-inflammatoires, les injections de corticoïdes ou l’utilisation de ceintures lombaires.

Le diagnostic de la lombalgie

Lorsque vous observez les symptômes mentionnés supra, vous devez consulter un médecin. Et ce, afin que ce dernier établisse son diagnostic. Il sera ainsi en mesure de spécifier la gravité de votre douleur lombaire. Et ce, à partir d’examens faits par radiographie standard ou au scanner lombaire. A cet effet, il peut observer que votre douleur provient de l’affaiblissement ou de la rupture d’un disque.  Et ce, qui exerce une pression sur les racines nerveuses de la colonne vertébrale. Aussi, le diagnostic peut révéler que la sténose vertébrale ou la fibromyalgie peuvent justifier les douleurs lombaires.