Comment penduler pour soi ?

Penduler est un art et non une science. Cette pratique interagit avec votre énergie et le flot d’information véhiculé dans votre corps. Alors, comment le faire ? Pour bien l’exécuter, vous devez prendre certaines précautions afin de ne pas influencer le résultat. Découvrez-les ici.

La purification

Pour penduler soi-même, vous devez d’abord purifier l’endroit où vous voulez rester. Vous devez également vous débarrasser des mauvaises vibrations. Pour cela, vous pouvez utiliser des encens sacrés ou des plantes séchées reconnues pour leurs effets libérateurs comme la sauge blanche. Les huiles essentielles constituent aussi des substances idéales pour effacer toutes les ondes négatives. Votre pendule ne déroge pas à la règle.

A lire aussi : 3 raisons de consulter un avocat pour un accident

Cette étape est importante, car vous devez vous protéger spirituellement. En effet, lorsque le pendule pivote, il ouvre des portes vers d’autres mondes. Alors, pour limiter d’avoir de mauvaises surprises, vous devez rediriger vos intentions vers la positivité.

Ayez une idée claire de ce que vous voulez faire. Évitez toute substance tranquillisante. Alignez-vous correctement afin de calmer votre mental. Coordonnez votre cœur, votre esprit et votre corps. Vous avez plusieurs options :

Lire également : Les tendances en matière de rénovation domiciliaire qui valent l'investissement

  • la sophrologie ;
  • la méditation ;
  • les techniques de respiration…

Le plus important est de choisir ce qui vous permet de mieux vous concentrer.

Le choix de l’environnement

L’étape suivante pour penduler est de choisir un environnement confortable. Ainsi, vous pourrez vous asseoir dans un espace adapté à votre corps. Le but est de vous permettre de bien croiser vos jambes et redresser votre colonne vertébrale. La purification n’est pas le seul moyen pour bien pratiquer cet art. Vous devez définir un endroit dont l’atmosphère est stable, très calme et sécurisée.

Certaines personnes recommandent le choix d’un cadre clos. Peu importe les dimensions, le plus important est d’être à l’aise dans votre posture. Vous pouvez disposer des plantes qui émettent des ondes positives afin d’assurer l’efficacité de la pratique.

Poser les questions fermées

Lorsque vous parvenez à trouver l’environnement adéquat et à le purifier, vous devez poser des questions simples et fermées. L’objectif consiste à obtenir une réponse « oui » ou « non ». Les interrogations doivent être précises et sans ambiguïté. En effet, si vous ratez votre radiesthésie, cela veut dire que vous n’êtes pas allé droit au but.

Vous pouvez demander par exemple « aurai-je un enfant cette année ? ». Lorsque vous dites par contre « cette profession est bonne », il n’existe aucune précision parce qu’il faut donner des explications ensuite. Si vous écrivez « cette profession me convient-elle ? », votre réponse sera oui ou non.

Utilisez votre pendule

Une fois vous arrivez à définir la question que vous voulez poser, vous devez vous concentrer. Écrivez les réponses sur trois papiers différents (oui, non et peut-être). Mélangez-les afin de ne pas les reconnaître. Tout en ayant à l’esprit votre inquiétude, tenez votre dispositif de la main droite. Maintenez la chaîne (12 cm) avec le pouce et l’index. Ne vous en faites pas si votre membre tremble légèrement.

Commencez par passer votre accessoire au-dessus des feuilles. Ensuite, observez sa réaction. Lorsqu’il choisit un papier, il peut tourner dans un sens ou dans l’autre ou balancer de gauche à droite. Cette agitation détermine la réponse à votre question.