Quels sont les taux d’emprunt actuellement ?

Le taux d’emprunt ou le taux d’intérêt est le paiement supplémentaire qui s’ajoute au montant emprunté à un prêteur pour avoir droit à un crédit. Il fait partie intégrante de la façon dont l’argent circule dans le secteur financier. Il se présente sous de nombreuses formes et est exprimé en pourcentage annuel. Alors, quels sont les taux d’emprunt disponible sur le marché financier ?

Taux d’emprunt fixe

Il s’agit d’un intérêt spécifique et fixe lié à un prêt ou à une ligne de crédit qui doit être remboursé, ainsi que le principal. Un taux fixe est la forme d’intérêt la plus courante pour les consommateurs, car il est facile à calculer. Il est aussi facile à comprendre. De ce fait, l’emprunteur et le prêteur savent exactement quel taux d’intérêt est lié à un emprunt ou à un compte de crédit.

A lire également : Pourquoi la bourse reste-t-elle optimiste quand les grandes entreprises annoncent des pertes records ?

Taux variable

Les taux d’emprunt peuvent fluctuer, et c’est exactement ce qui peut se produire avec les taux d’intérêt variables. L’intérêt variable est généralement lié à l’évolution constante des taux d’intérêt de base. Les emprunteurs peuvent donc être avantagés si un prêt est établi en utilisant des taux variables lorsque celui de base baisse. Mais, si ce dernier augmentent, l’emprunteur à taux variable peut être contraint de payer plus d’intérêts.

Les banques agissent ainsi pour se protéger contre une dérive des taux d’intérêt. Cela permet à l’emprunteur de payer moins que la valeur marchande des intérêts sur un emprunt ou un crédit. D’ailleurs, lorsqu’un prêt à taux variable est destiné à un inversement, les emprunteurs bénéficient également d’un avantage. Ils n’auront pas à payer trop cher un prêt dont le taux variable est lié à un taux de base.

Lire également : Comment résilier une assurance vie ?

Taux annuel en pourcentage (TAEG)

Le taux annuel effectif global est le montant de vos intérêts totaux exprimés annuellement sur le coût total du prêt. Les sociétés de cartes de crédit utilisent souvent le TAP pour fixer les taux d’intérêt. Cependant, les consommateurs doivent accepter maintenir un solde sur leur compte de carte de crédit.

Le calcul du TAEG est assez simple. Il s’agit du taux préférentiel plus la marge que la banque ou le prêteur applique au consommateur. Le résultat est le taux annuel en pourcentage.

Le taux préférentiel

Le taux préférentiel est le taux d’intérêt que les banques accordent souvent aux clients privilégiés pour les prêts. Il a tendance à être relativement plus bas que le taux d’intérêt habituel offert aux clients.  De plus, il est lié au taux des fonds fédéraux américains, c’est-à-dire le taux auquel les banques se tournent pour emprunter de l’argent entre elles.

Certaines personnes ne bénéficient généralement pas du taux d’intérêt préférentiel lorsqu’ils empruntent pour un prêt hypothécaire. Il en est de même lorsqu’ils font un prêt automobile ou un emprunt personnel. Mais, les taux que les banques appliquent à ces emprunts sont liés au taux préférentiel.

Le taux d’escompte

Le taux d’escompte est généralement caché au grand public. Il s’agit du taux d’intérêt que la Réserve fédérale américaine utilise pour prêter de l’argent aux institutions financières pour des périodes à court terme.

Ce taux d’escompte permet aux banques de couvrir les pénuries de financement quotidiennes. Ainsi, elles remédient aux problèmes de liquidité ou, en cas de véritable crise, pour éviter la faillite d’une banque.

Intérêt simple

Le terme « intérêt simple » est un taux que les banques utilisent couramment pour calculer les intérêts qu’elles facturent aux emprunteurs. Autrement dit, l’intérêt composé est l’autre forme courante de calcul du taux d’intérêt utilisée par les prêteurs. Comme le TAEG, le calcul de  cet intérêt simple a une structure de base. Il s’effectue comme suite :

Principal x taux d’intérêt x n = intérêt

Les intérêts composés

Les banques utilisent souvent les intérêts composés pour calculer les taux bancaires. Par essence, les taux composés sont calculés sur les deux principaux composants d’un prêt (le principal et les intérêts). Avec ceux-ci, les intérêts d’un emprunt sont calculés sur une base annuelle. Les prêteurs ajoutent ce montant d’intérêt au solde du prêt et l’utilisent pour calculer les paiements d’intérêt de l’année suivante sur un emprunt. C’est ce que les comptables appellent « l’intérêt sur l’intérêt » d’un prêt ou du solde d’un compte de crédit.