Quelle est la dernière norme électrique ?

Les installations électriques qui respectent les normes permettent de prévenir plusieurs accidents. Plusieurs normes ont été exigées par les experts. L’identification de ces insuffisances d’une norme permet de présenter d’autres normes plus efficaces contre les courts-circuits, les incendies et les électrocutions.  Une fois qu’une norme est recommandée, vous êtes obligée de l’adopter. Qu’elle est alors la dernière norme que vous devez respecter dans le renouvellement ou dans l’installation des circuits électriques !

Quelle est la nouvelle norme électrique ?

La nouvelle norme électrique est la norme NF C 15- 100. Elle fixe les règles de conception, de réalisation et d’entretien des installations électriques basse tension en France. Ce qui procure à la population française une sécurité optimale et une garantie de bon fonctionnement. La norme NF C 15 – 100 s’applique aux bâtiments neufs et aux installations neuves des bâtiments existants. 

Plusieurs organes de sécurité sont nécessaires pour une installation électrique conforme à la norme NF C 15 – 100. On distingue essentiellement 6 organes : un compteur électrique, un disjoncteur général, un tableau électrique, des dispositifs différentiels, des fusibles ou petit disjoncteur et des conduits. Chaque organe joue un rôle indispensable dans l’installation électrique.

Que garantie la norme NF C 15 – 100

Le respect des règles et des exigences de la nouvelle norme vous accorde plusieurs avantages. Elle vous garantit une panoplie de protection.

La protection des personnes

La protection des personnes est au centre des objectifs de la nouvelle norme. Elle vise la réduction des cas d’électrocution des personnes et aussi d’incendie causé par des défaillances des installations. Ainsi, la nouvelle norme indique combien d’interrupteurs, il faut prévoir par logement ; combien de circuits sont couverts pour un interrupteur ? Elle renseigne sur la répartition des circuits électriques et aussi le calcul de l’intensité.

La protection des circuits

Pour la protection des circuits, la norme NF C 15 – 100 impose l’installation des disjoncteurs. Elle fixe le nombre de circuits par type d’usage à prévoir dans le logement. Il existe plusieurs types de circuits tels que : les circuits lumière, les circuits pris de courant et les circuits spécialisés. Pour chacune d’elle, la nouvelle norme définit la section minimum des fils, l’intensité maximum des disjoncteurs et les circuits protégés.

La protection contre la foudre

La foudre est à l’origine de la destruction de plusieurs installations électriques. Elle occasionne des fois des incendies. C’est pour cela que la norme NF C 15 – 100 impose la présence de parafoudre dans les installations électriques. L’installation des parafoudres est obligatoire pour les logements situés dans les zones à risque. Dans ces zones, il y a plus de 25 orages par an. Les parafoudres permettent ainsi la préparation à ces orages.

Quels sont les risques en cas de non-respect de la nouvelle norme ?

Le non-respect des injonctions de la nouvelle norme vous expose à plusieurs contraintes. La principale est la non-disponibilité de l’attestation de conformité fournie par le Consuel après des inspections des circuits par ses agents. Or, sans cette attestation, vous ne pourriez pas être raccordé au réseau électrique. Une fois que votre installation a été mise hors tension avant de la rénover, vous devrez vous conformer à la nouvelle norme.

A lire en complément :
Comment lire un fichier .pages sur PC ?