Parachutisme ou parapente : lequel vous convient le mieux ?

Le parapente et le parachutisme sont deux activités à sensations fortes, qui vous permettent d’explorer un paysage depuis les airs. Cette similitude entraîne parfois une confusion entre les deux activités, qui sont pourtant bien différentes. Vous vous demandez lequel de ces sports vous conviendrait le mieux ? Découvrez les dissemblances entre ces deux activités.

Qu’est-ce que le parapente ?

En termes simples, le parapente désigne un aéronef dérivé du parachute et qui est semblable à un planeur. Il permet la pratique du vol libre. Le parapente se compose d’une voile (aussi appelée aile) et d’une sellette. Il dispose de deux commandes de manœuvres et d’un accélérateur actionnable avec les pieds. Le départ en parapente est pris en courant ou en trottinant depuis le sommet d’une falaise, d’une montagne ou depuis toute autre pente raide.

A découvrir également : Comment les joueurs de rugby gardent-ils la forme ?

Le parapentiste doit être orienté en direction du vent jusqu’à l’envol et il n’y a ni chute ni saut. Lorsque la voile commence par se gonfler et que vous êtes dans les airs, il faut contrôler la vitesse. Bien installé dans la sellette, vous pouvez augmenter ou diminuer celle-ci grâce aux commandes. Notez qu’il faut tenir compte des conditions météorologiques pour pratiquer le parapente, car il peut être contraignant de voler si la météo est défavorable. Si cette expérience immersive et fascinante dans les airs vous tente, notez que des agences spécialisées telles que k2parapente.com, proposent des baptêmes en parapente à Annecy ou des stages de pilotage.

parapente et parachutisme

A voir aussi : Comment choisir les bonnes chaussures de golf ?

Qu’est-ce que le parachutisme ?

Il faut d’abord savoir que le parachutisme est une activité plus ancienne que le parapente. En parachutisme, vous effectuez une chute libre, jusqu’à ce que vous utilisiez le voile du parachute pour stabiliser et freiner votre descente jusqu’au point d’atterrissage prévu. Le saut dans le vide est effectué depuis un avion, un hélicoptère ou tout autre appareil volant. Ce sport fait monter l’adrénaline, puisque la durée de vol est assez courte, mais intense. Il faut cependant veiller à sauter dans une zone dégagée de tout nuage. Vous pouvez sauter seul ou avec d’autres parachutistes ou encore effectuer des acrobaties durant la chute. Une fois dans les airs, si vous rencontrez un problème, vous pouvez couper le parachute et actionner celui de secours. Dans des cas spéciaux, comme une perte de connaissance, le parachute de secours s’active automatiquement.

Choisissez l’activité qui vous convient le mieux

Il faut donc retenir que le parapentiste vole, tandis que le parachutiste effectue un saut en parachute. Les sensations sont par conséquent différentes. Le harnais en parapente vous offre une position plus confortable, pour que vous puissiez profiter des airs tout en dirigeant le vol. Les conditions météorologiques influent sur le vol en parapente. L’usage d’accessoires comme une boussole, un GPS ou un altivariomètre est indispensable pour bien diriger le vol et connaître votre position avec exactitude. À l’inverse, lors d’un saut en parachute, le harnais est peu confortable en raison de la durée à effectuer. Vous n’avez pas à vous servir des accessoires cités plus haut, et en cas de problèmes, vous pouvez activer le parachute de secours manuellement. Ces deux activités se ressemblent, toutefois si vous recherchez la montée d’adrénaline, il est préférable d’opter pour le parachutisme. Dans le cas contraire, il vaut mieux s’orienter sur le parapente, qui offre un vol plus calme et relaxant. Vous pouvez aussi expérimenter les deux si vous le souhaitez.