DPE : une obligation pour vendre ou mettre en location un bien immobilier

Le DPE figure parmi les diagnostics immobiliers obligatoires en cas de vente ou de location d’une habitation. Il s’inscrit dans les politiques nationales sur la réduction de la consommation énergétique des bâtiments pour l’application du protocole de Kyoto. Nous vous expliquons tout sur le DPE dans cet article.

Diagnostics immobiliers : le DPE, c’est quoi exactement ?

Le DPE ou diagnostic de performance énergétique est un document qui renseigne sur la consommation énergétique et le niveau d’émission de gaz à effet de serre d’un logement. Il est à fournir en cas de vente ou de location. Vous pouvez vous faire accompagner par un professionnel comme Allodiagnostic pour vous accompagner dans la réalisation de votre DPE à Marseille.

A lire également :
Les étapes pour faire construire une maison neuve

Le DPE doit être présenté dès les premiers échanges entre le propriétaire et l’acquéreur ou le locataire. Il est à noter que sa durée de validité est de 10 ans. Cependant, il doit être renouvelé en cas de revente si des travaux ont été réalisés entre temps. C’est le propriétaire ou le bailleur qui se charge des frais.

Selon la loi, le DPE doit être effectué par un professionnel indépendant qui répond aux critères de compétences requis. Il faut également que celui-ci soit couvert par une assurance. Notons que des organismes de certification, bénéficiant de l’accréditation du COFRAC (Comité français d’accréditation), contrôlent l’habilitation des diagnostiqueurs.

A lire aussi :
4 conseils à savoir lors de la rénovation d’une maison d’époque

Secteur immobilier : que contient un DPE ?

Un DPE informe sur trois volets bien distincts :

La description de l’habitation

Suite à une inspection du logement, le diagnostiqueur mentionne dans le document les informations suivantes :

  • la superficie et l’état du logement ;
  • les matériaux avec lesquels les murs sont conçus ;
  • le niveau d’isolation des ouvertures (fenêtres, volets, etc.) ;
  • les équipements de chauffage présents.

Ce sont des renseignements indispensables à l’évaluation de la performance énergétique du bâtiment. En tant que professionnel, le diagnostiqueur se munit des équipements nécessaires dans toutes ses interventions.

Les étiquettes énergétiques du bâtiment

Similaires à celles des appareils électroménagers, les étiquettes DPE renseignent sur la consommation d’énergie d’un logement. Deux informations principales apparaissent sur une étiquette énergétique d’un DPE. Ce sont :

  • la consommation d’énergie en kWh et le coût sur 12 mois ;
  • le taux d’émission de gaz à effet de serre du logement.

Ces informations sont présentées sous forme de classement dégressif de A à G. Grâce à un code couleur, le propriétaire, l’acheteur ou le locataire peut s’y retrouver facilement.

Le rapport du diagnostiqueur immobilier

Il s’agit d’une liste de recommandations établie par le professionnel de DPE pour améliorer l’état de consommation énergétique du logement. Ces informations ont pour objectif d’informer le propriétaire sur les travaux d’amélioration à effectuer.

Immobilier : combien coûte un DPE ?

Comme celui des autres types de prestations, le coût d’un DPE varie selon l’entreprise qui va réaliser le diagnostic. Nombreux paramètres sont pris en compte :

  • le déplacement du diagnostiqueur ;
  • la durée de l’intervention ;
  • la superficie du logement concerné ;
  • le format du rapport final ;

Pour en avoir le cœur net, le mieux serait de demander un devis détaillé. À titre indicatif, pour un DPE à Marseille, une fourchette moyenne de 80 à 200 € est à prévoir.

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!