Quels sont les 3 types de sinistres professionnels ?

Dès que vous démarrez votre activité professionnelle, vous êtes exposés à des sinistres qui peuvent s’avérer dangereux pour son bon fonctionnement. Ainsi, il s’avère indispensable d’anticiper sur la survenance des sinistres, auxquels  votre entreprise pourra faire face dans l’avenir. D’où la recommandation de couvrir des risques et dommages occasionnés ou subis par des tiers. Cela se fait en souscrivant à des garanties qui couvrent les pertes d’exploitation et les risques informatiques.

Ce que vous devez retenir des 3 types de sinistres professionnels

Peuvent causer de graves préjudices à l’entreprise, plusieurs dommages qui vont découler de l’activité professionnelle de cette structure. Raison pour laquelle il faut d’emblée anticiper sur certains sinistres par l’exécution de certaines de vos actions en entreprise. Par exemple :

A lire en complément : Comment sont construites les marinas ?

  • Une formation aux sinistres professionnels des salariés.
  • Un investissement dans les biens de production sécurisés.
  • Une information concernant les gestes et conseils pour réduire le risque professionnel.

Toutes les activités professionnelles sont susceptibles de causer des dommages à autrui. Un sinistre dangereux peut-être la raison d’une défaillance physique ou mentale, ayant causé des dommages à un individu lors de son activité professionnelle. Les trois types de sinistres qu’on retrouve en entreprise sont :

  • Les sinistres liés à la nature de l’activité professionnelle.
  • Les sinistres liés aux biens.
  • Les sinistres liés aux personnes (employeur et les employés).

A titre d’information, voici quelques exemples pour élucider ses sinistres. Vous pouvez retenir :

A voir aussi : S'installer dans un espace de coworking : quels avantages ?

  • Les risques chimiques : qui peuvent découler de la mauvaise manipulation de produits chimiques par un employé.
  • Les risques physiques : la détérioration de l’état de santé des employés. C’est la répétition qui cause ca la plupart du temps. A l’instar des chutes, bruits et vibrations.
  • Les risques liés aux déplacements professionnels : la mauvaise manipulation du matériel ou la défaillance sont les causes.
  • Les risques d’incendie et de catastrophe naturelle sur le lieu de travail.

Cas particulier des sinistres liés aux activités professionnelles des entreprises ?

Il n’est pas difficile de s’imaginer les risques auxquels votre entreprise peut se retrouver confrontée en pleine activité. En effet, en cas d’imprévu comme un vol ou une catastrophe naturelle, quelle est la responsabilité de votre entreprise ?

  • Quelle est la responsabilité civile de votre entreprise

Elle fait référence à une situation dans laquelle la responsabilité de votre entreprise est engagée aux yeux de la loi pour avoir causé des dommages à un tiers. Les situations dans lesquelles votre entreprise est tenue responsable d’une manière juridique pour avoir causé des dommages à autrui sont :

  • Les risques corporels.
  • Les risques matériels.

Les sinistres sont toujours présents, au cas où un dommage est causé à autrui et que la loi vous désigne comme étant responsable, les choses pourraient mal se tourner.

  • Votre démarche en tant qu’entreprises vis-à-vis de leurs biens

Dans ce cas précis, il s’agit des outils et équipements de l’entreprise, des stocks, des fournitures et bien même de votre structure (bâtiment). Plusieurs points sont à prendre en considération pour une meilleure gestion de vos biens :

  • Quel est l’emplacement de ses biens.
  • Quelle est la valeur à neuf de vos biens.
  • Le type et l’âge des systèmes électroniques installés.