Quand planter basilic ?

Les amateurs de cuisine provençale connaissent bien et basilic et ses vertus pour les plats de cuisine. C’est une plante aromatique qui donne du bon parfum aux plats et leur ajoute une saveur spécifique, qui dépend des variétés. Sa culture se fait à certaines périodes et, selon les variétés choisies, demande des soins spécifiques. Découvrez dans ce tutoriel les meilleurs moments où vous pouvez planter le basilic.

À quel moment semer le basilic ?

La période de semis du basilic dépend de la méthode adoptée. Par exemple, vous pouvez de ce fait semer votre basilic en intérieur, dans des pots de yaourt. C’est la technique dite en godets qui apporte plus de chaleur à la plante. Dans ce cas, vous pouvez mettre les semences entre les mois de février et mars. Ensuite, vous pouvez repiquer vos semis de basilic en pleine terre vers mai-juin, quand tout risque de gel est écarté. Lorsque vous semez le basilic directement dans votre jardin, il faudra privilégier la même période, à la fin du printemps ou au tout début de l’été. Vous devez nécessairement tenir compte du calendrier lunaire. Les périodes où la lune décroît sont plus favorables au semis de plusieurs plantes aromatiques parmi lesquelles figure en bonne place le basilic.

A lire en complément : Où mettre la litière du chat dans un appartement ?

Quels sont les meilleurs moments de l’année où il faut semer du basilic ?

Comme vous avez pu le remarquer plus haut, le basilic se sème en février ou en mars de façon à ce que les plants soient assez forts pour être mis en place début mai lorsque les risques de gelées seront écartés. Afin d’avoir une bonne germination, il est nécessaire d’avoir 18 à 20 °C, comme à la maison, c’est pourquoi c’est à l’intérieur que se feront les semis de basilic, devant une fenêtre ou près d’un radiateur. Ayez en tête également qu’il ne s’agit pas d’un semis facile comme celui des radis, car le basilic est sujet à la fonte des semis.

Mais généralement, il n’est pas nécessaire d’avoir 50 pieds de basilic donc si vous en avez plus que de besoin, vous en donnerez à vos voisins ou vous ferez du troc de plants. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, consultez le calendrier lunaire et semez le basilic en lune décroissante, un jour « feuilles ». Quand vous le cultivez en pot, changez la terre chaque année, et au jardin, attendez 2 ou 3 ans avant de remettre du basilic au même endroit, bien que la plante soit peu épuisante pour le sol.

Lire également : Quel dosage de savon noir contre les pucerons ?

Faut-il planter le basilic en automne ou au printemps ?

En général, le basilic préfère une exposition au soleil, à l’abri du vent et du froid. Vous pouvez planter le basilic de préférence au printemps (avril-mai dans le Midi), après les dernières gelées. Vous pouvez en planter en automne dans les régions au climat doux. Il est souvent conseillé de cultiver le basilic en pot, en le plantant de mars à avril. Lorsque vous voulez par la suite le planter en pleine terre, attendez mai ou juin. Vous pouvez également créer une collection de basilic à feuillages différents, pour un massif diversifié et facile d’entretien. En résumé, le moment propice pour planter le basilic est le mois d’avril où celui de mars.