Histoire de la Vierge Marie : 3 choses à savoir sur la sainte

Depuis de nombreux siècles, l’Église catholique reconnaît l’importance, et par ricochet la place que la mère de Jésus est supposée occuper dans l’existence des fidèles croyants. Le fait est qu’elle s’est fondée sur les textes évangéliques et prières pour donner un statut honorable et digne à Marie. Cela est notamment dû au fait que cette femme qui n’est pourtant pas une déesse est considérée comme la mère de Dieu. En dehors de cette considération, on peut évoquer les raisons illustrées dans ce billet.

1. Marie est connue comme vierge et mère de Dieu


Lorsqu’on considère cette première raison qui amène l’Église Catholique à vénérer Marie, le paradoxe est rapidement perçu et peut faire évidemment objet d’un véritable critère d’honneur. En effet, dans la Sainte Bible, l’Évangile de Luc précise que Marie qui n’avait jamais fait l’amour auparavant est fiancée à un homme du nom de Joseph, et ce, sous la recommandation de L’Être suprême assurée par l’Ange Gabriel. De la visite de ce dernier, on retient que Marie concevra, sans aucune intimité avec son mari, ce qui fut une réalité selon la bible. En s’appuyant sur cette histoire, l’Église catholique réalise que La Vierge Marie est choisie par Dieu pour concevoir le Christ, le messie du monde. Au besoin, vous pouvez avoir plus d’informations sur ce site afin de connaître effectivement l’histoire de cette femme mystérieuse.

Lire également : Qu'est-ce que le coaching relationnel ?

Tout cela fait montre également de l’origine divine de Jésus et c’est justement en cela que Mère de Dieu est un véritable modèle pour la communauté catholique.

2. Exempte de tout péché

A lire également : Fêtes de fin d'année en vue : 4 idées pour les photos de familles

Considérant la Vierge marie comme étant la mère de Jésus, les églises catholiques méditent en s’interrogeant sur les raisons qui pourraient motiver Dieu à porter son choix sur elle pour donner naissance au messie du monde entier. À cette question, les paroles de l’Ange à l’Annonciation donnent quelques éléments de réponse dans le passage qui suit : « Réjouis-toi, comblée de grâce » (Luc 1, 28). À travers l’intention cachée derrière ce verset, les chrétiens catholiques ont finalement compris au fil des siècles que Marie a été conçue par ses géniteurs tout en étant loin du péché des hommes. C’est justement en cela qu’on la qualifie d’une femme « pleine de grâce ». À ce sujet, il faut rappeler que c’est également ce qu’on désigne par l’expression de l’Immaculée Conception.

3. Marie est mère de l’Église


Les premiers chrétiens catholiques ont rapidement compris la place que devrait occuper la Vierge Marie dans la vie de tous les jours. Le fait est qu’ils privilégient la présence de celle-ci au pied de la croix de Jésus. Ils se rappellent assurément ces propos rapportés dans le livre de Jean : « Voici ta mère » (Jean 19, 27).

Cependant, il importe de notifier que l’appellation Mère de l’Église a pris tout son sens auprès des catholiques à partir de l’avènement du pape Paul VI. C’est celui-ci qui a proclamé La Sainte vierge comme étant Mère de l’Église. En clair, Marie est mère de ses fidèles et pasteurs.