Comment se rémunère une SCPI ?

Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) collectent des fonds chez des épargnants afin d’investir dans l’immobilier. Ces sociétés achètent et gèrent des biens immobiliers et les investisseurs ont droit à une rémunération en contrepartie. Comment une SCPI rémunère-t-elle un investissement ? Éléments de réponse.

Les différents types de rémunérations des SCPI

Les rémunérations d’un investissement en SCPI varient en fonction du domaine d’intervention de la SCPI dans laquelle vous avez investi. Ces sociétés se distinguent par le type de biens qu’elles achètent, par leurs zones d’investissement et par leur régime fiscal. En effet, on distingue principalement trois familles de SCPI à savoir :

A lire également : Comment choisir son logement en vacances ?

  • les SCPI de rendement ;
  • les SCPI de défiscalisation ;
  • et les SCPI de valorisation.

Chacune de ces SCPI offre une rémunération particulière aux investisseurs.

Rémunération trimestrielle

Pour bénéficier d’une rémunération trimestrielle en investissant dans une SCPI, il faut épargner dans une SCPI de rendement. Ce type de SCPI a pour option de payer la distribution des loyers tous les trimestres.

A lire également : DPE : une obligation pour vendre ou mettre en location un bien immobilier

Cette SCPI est adaptée pour les investisseurs qui sont à la recherche d’un complément de revenus. Les SCPI de rendement investissent surtout dans les immeubles d’entreprises et quelques fois dans les résidences de service.

Rémunération sur impôt

En investissant dans une SCPI de défiscalisation, vous bénéficiez des avantages fiscaux. La rémunération dans ce type de SCPI consiste à une réduction sur vos impôts pouvant aller jusqu’à 12 % sur 12 ans. Par ailleurs, il faut noter que les SCPI de défiscalisation placent leurs investissements dans l’immobilier d’habitation neuf ou réhabilité.

Rémunération consécutive

Si vous désirez opter pour une rémunération consécutive, vous allez épargner dans une SCPI de valorisation. Ces sociétés accumulent la rémunération de leurs investisseurs qu’elles vont leur distribuer après à travers la valorisation du prix des parts.

Il s’agit d’un investissement réservé aux investisseurs fortement fiscalisé, car cette stratégie leur permet de décaler la perception de leur rémunération dans le temps. Cela leur permet de régler leur impôt avec cette rémunération.

Pourquoi investir dans une SCPI ?

Si vous voulez devenir copropriétaire d’un ou de plusieurs biens immobiliers, optez pour une Société Civiles de Placement Immobilier. Cela se fera même avec un budget réduit.

Dans une SCPI, le prix des parts de souscription commence par 150 euros. Le prix des parts est fixé en divisant la valeur nette du patrimoine par le nombre d’investisseurs.

Toujours en matière d’avantages, vous êtes exempté de tout ce qui concerne les charges de gestion liées au bien immobilier. De plus, avec ce genre d’investissement, vous obtenez une très bonne rentabilité, mais en prenant un peu de risque.

Quels sont les risques liés à une SCPI ?

En voulant investir dans une SCPI, vous allez payer des frais importants, à savoir :

  • des frais de souscription ;
  • des frais de gestion ;
  • des frais de cession.

À part ces différents frais, vous allez également faire face à la fiscalité des SCPI. Ainsi, vos revenus locatifs de même que vos revenus et vos cessions d’actifs financiers seront taxés selon les différentes dispositions de la fiscalité en vigueur.

Vous savez désormais comment la rémunération dans une SCPI se fait. Aussi, au travers des avantages qu’elle propose, vous pouvez alors l’adopter pour réaliser un investissement rentable dans l’immobilier.